Aller au contenu
Accueil » Blog Marketing Digital – SEO – E-commerce & WordPress » Comment M&S prévoit de devenir « plus pertinent, plus souvent »

Comment M&S prévoit de devenir « plus pertinent, plus souvent »

La proposition de fidélité doit être la « clé »

Alors que M&S annonçait ses résultats annuels plus tôt cette semaine, le PDG sortant Steve Rowe a décrit les progrès réalisés par M&S au cours du premier semestre de sa transformation. Le détaillant estime qu’il a « corrigé les bases », renversant la baisse de la pertinence et de la rentabilité de la marque. Au cours des deux prochaines années, M&S vise à « façonner l’entreprise » pour une croissance durable.

À titre d’exemple de la façon dont M&S a amélioré sa proposition, Rowe a noté que l’entreprise avait auparavant « perdu sa crédibilité » avec son système de fidélisation basé sur des points, mais revendique maintenant 15 millions de membres à son programme Sparks numérique, ainsi que 4 millions d’utilisateurs d’applications.

Cramond convient que le programme de fidélité Sparks est allé de « force en force ». Une grande campagne encourageant les consommateurs à télécharger l’application – lancée plus tôt cette année – a été un « énorme succès », affirme-t-elle, car les clients souhaitent accéder rapidement et facilement aux offres sur leur téléphone.

Les offres personnalisées livrées via l’application Sparks renforceront l’attrait du détaillant auprès des acheteurs pendant la crise du coût de la vie, ajoute-t-elle, affirmant que le programme de fidélité est « un élément clé de notre proposition de valeur ».

Dans l’ensemble, le détaillant a exprimé sa confiance dans le fait qu’il est « bien placé » pour surmonter la crise du coût de la vie.

C’est mon travail de m’assurer que M&S ne devienne pas la plus grande histoire, jamais racontée.

Lors de l’appel aux résultats de cette semaine, le nouveau co-PDG Stuart Machin a identifié la « priorité la plus importante » pour l’entreprise comme étant désormais de s’appuyer « sur la force de la marque M & S ».

Le marketing jouera un rôle clé dans la réalisation de cet objectif, avec un « été chargé » à venir pour l’équipe, dit Cramond.

En effet, la campagne Eat Well Play Well est la deuxième lancée par M&S cette semaine. Le détaillant s’associe également à Bowel Cancer UK dans le cadre d’une initiative visant à sensibiliser le public aux symptômes de la maladie par le biais d’une signalisation sur ses trousses de papier toilette et en magasin.

Il a été suggéré par Cara Hoofe, collègue de M & S, qui a une expérience personnelle du cancer de l’intestin et travaille dans la section Vêtements et maison du détaillant.

« Notre nouveau PDG, Stuart Machin, parle avec passion de protéger la magie des fusions et acquisitions et de s’assurer que nous racontons son histoire », conclut Cramond.

« C’est mon travail de m’assurer que M&S ne devienne pas la plus grande histoire, jamais racontée ».

Sharry Cramond, M&S Food

Lors de l’appel aux résultats de cette semaine, le nouveau co-PDG Stuart Machin a identifié la « priorité la plus importante » pour l’entreprise comme étant désormais de s’appuyer « sur la force de la marque M & S ».

Le marketing jouera un rôle clé dans la réalisation de cet objectif, avec un « été chargé » à venir pour l’équipe, dit Cramond.

En effet, la campagne Eat Well Play Well est la deuxième lancée par M&S cette semaine. Le détaillant s’associe également à Bowel Cancer UK dans le cadre d’une initiative visant à sensibiliser le public aux symptômes de la maladie par le biais d’une signalisation sur ses trousses de papier toilette et en magasin.

Il a été suggéré par Cara Hoofe, collègue de M & S, qui a une expérience personnelle du cancer de l’intestin et travaille dans la section Vêtements et maison du détaillant.

« Notre nouveau PDG, Stuart Machin, parle avec passion de protéger la magie des fusions et acquisitions et de s’assurer que nous racontons son histoire », conclut Cramond.

« C’est mon travail de m’assurer que M&S ne devienne pas la plus grande histoire, jamais racontée ».